Comment se déroule un viager ?

Un viager est un contrat de vente d’un bien immobilier entre un acheteur et un vendeur. Dans ce type de vente, l’acheteur verse un prix d’achat et une rente viagère à vie à l’ancien propriétaire.

Il s’agit donc d’un système à long terme et d’un engagement à vie pour l’acheteur. Dans cet article, nous vous expliquerons comment se déroule un viager et ce qu’il faut savoir pour acheter ou vendre un bien immobilier en viager.

Qu’est-ce qu’un viager ? 

Un viager est un contrat de vente d’un bien immobilier entre un acheteur et un vendeur. Dans ce type de vente, l’acheteur verse un prix d’achat et une rente viagère à vie à l’ancien propriétaire.

Au moment de la signature du contrat, l’acheteur verse un «bouquet», c’est-à-dire un montant forfaitaire pour le bien immobilier et le vendeur reçoit une rente viagère, un montant régulier pendant toute sa vie. 

Quels sont les avantages du viager ? 

Le viager présente de nombreux avantages pour l’acheteur et le vendeur.

  • Pour le vendeur, il permet de bénéficier d’une rente régulière à vie, ce qui peut être très utile en cas de besoin.
  • Pour l’acheteur, il offre la possibilité de devenir propriétaire sans avoir à verser l’intégralité du prix d’achat. En effet, seul le bouquet est versé au moment de la signature du contrat et le reste du prix est payé sous forme de rente viagère. 

Comment se déroule un viager ? 

Le viager se déroule en plusieurs étapes.

  • La première étape consiste à trouver un acheteur et un vendeur et à conclure un accord entre eux.
  • Une fois l’accord conclu, les parties doivent alors passer devant un notaire pour signer un acte de vente en viager. Dans ce document, on trouve le prix d’achat, le montant de la rente viagère, les droits de l’acheteur et les droits du vendeur.
  • Une fois l’acte de vente signé et enregistré, l’acheteur devient propriétaire du bien immobilier et le vendeur commence à percevoir sa rente viagère. 
A lire aussi :  La France au Bord du Chaos : Analyse des Risques et des Solutions

✅ Quels sont les risques du viager ?

Le viager peut présenter des risques pour l’acheteur et le vendeur.

Pour l’acheteur, le principal risque est de ne pas pouvoir bénéficier du bien immobilier rapidement. La disponibilité du bien dépend entièrement de la longévité du vendeur.

Pour le vendeur, le principal risque est l’espérance de vie. En effet, plus le vendeur est âgé, plus la rente viagère est faible.

Le viager est un contrat de vente d’un bien immobilier entre un acheteur et un vendeur. Dans ce type de contrat, l’acheteur verse un bouquet et une rente viagère à vie à l’ancien propriétaire et le vendeur reçoit une rente viagère pendant toute sa vie. Le viager présente des avantages pour l’acheteur et le vendeur et se déroule en plusieurs étapes.